Unité de soin

  • Mme GUMA J., infirmière chef
  • Mme LANDOLT V., kinésithérapeute
  • Mme ROCH C., psychologue
  • Localisation pour la visite d'un proche : 

Médecins du service

Paramédicaux du service

Contrôle des symptômes et accompagnement global

L'unité de soins palliatifs accueille des patients atteints d'une maladie évolutive incurable dont la prise en charge ne peut se faire à domicile ou/et est problématique dans les structures habituelles disponibles (hospitalisation "classique" ou MR/MRS). Il s'agit principalement de patients en phase terminale d'une maladie cancéreuse, ou non cancéreuse. L'objectif de l'unité est de veiller à la mise au point des traitements anti-douleur, au bon contrôle des symptômes inconfortables, à l'accompagnement global des patients et de leurs proches et à la qualité de la fin de vie des patients.

L'unité accueille aussi pour une durée limitée des patients en phase palliative dont le pronostic d'évolution est meilleur mais :

  • qui nécessitent un contrôle des symptômes difficiles (douleurs, vomissements, dyspnées).
  • qui nécessitent un soutien psychologique plus intense
  • dont l'entourage est épuisé ou "dépassé"

Composition de l'équipe

L'équipe travaille sous la responsabilité du Dr L. Duck, médecin oncologue. Le Dr C. Van Oost, médecin généraliste spécialiste en soins palliatifs, assure 20 heures de présence par semaine.

L'équipe se compose par ailleurs :

  • d'infirmier(e)s, tous(toutes) formé(e)s en soins palliatifs
  • d'une assistante sociale (7 heures par semaine)
  • d'une kinésithérapeute (à mi-temps)
  • d'une psychologue pour le soutien des patients et des familles
  • d'une personne détachée de l'aumônerie
  • d'une coordinatrice des bénévoles, dont l'effectif est actuellement de 14 personnes

 

Une réévaluation régulière nécessaire

La durée de séjour dans l'unité se doit d'être limitée. Une réévaluation régulière s'avère nécessaire, vu le nombre limité de lits de soins palliatifs. Si l'état du patient est contrôlé de manière stable, la situation sera revue après quelques semaines. Une collaboration étroite avec le réseau régional de soins palliatifs est développée pour envisager quand nécessaire un autre type de prise en charge (domicile, MRS ou autre service hospitalier).

Parmi les malades admis dans l'unité, un nombre important (environ 25%) bénéficie d'un retour à domicile, soit transitoire, soit définitif. Les partenariats établis avec Domus, l'équipe de soutien de la Plate-forme en Soins Palliatifs du Brabant Wallon (Pallium), ont certainement contribué à favoriser ces retours.

Modalités d'admission

L'admission nécessite un contact entre le médecin responsable du service et le médecin traitant du patient. En outre, chaque fois que possible, un médecin de l'unité effectue une visite préalable à l'admission du patient en Soins palliatifs. Ceci en particulier quand il s'agit d'établir des priorités dans les admissions sur des critères de détresse.

Partager cette page :