Ronchopathies et apnées du sommeil

Des recherches récentes ont démontré l’utilité d’avancer la mandibule et donc tout le massif lingual pour ouvrir l’espace aérien postérieur. L’ouverture de cet espace facilite le passage de l’air ce qui a pour conséquence bénéfique la disparition des ronflements et une forte diminution des apnées du sommeil surtout en association avec les mesures d’hygiène de vie appropriées.

Un appareillage appelé « orthèse d’avancée mandibulaire » réalise cette ouverture en avançant la mandibule. Toutefois à long terme, le fait de dormir dans cette position forcée, des troubles au niveau des articulations de la mandibule tels que douleurs et/ou blocages peuvent apparaître. C’est pourquoi on propose également une chirurgie d’avancée bi-maxillaire (cfr ostéotomies d’avancée).

Partager cette page :