Ronchopathies et apnées du sommeil

Des recherches récentes ont démontré l’utilité d’avancer la mandibule et donc tout le massif lingual pour ouvrir l’espace aérien postérieur. L’ouverture de cet espace facilite le passage de l’air ce qui a pour conséquence bénéfique la disparition des ronflements et une forte diminution des apnées du sommeil surtout en association avec les mesures d’hygiène de vie appropriées.Un appareillage appelé « orthèse d’avancée mandibulaire » réalise cette ouverture en avançant la mandibule.

Après avoir été en consultation chez le pneumologue puis chez l’ORL qui auront détecté le syndrome d’apnées et conseillé de porter une orthèse d’avancée mandibulaire, vous viendrez en consultation chez le stomatologue et/ou chirurgien maxillo-facial.

Après examen minutieux de l’état des dents et après avoir exclu des problèmes au niveau des articulations temporo-mandibulaires, le praticien procèdera à plusieurs mesures : ouverture buccale, décalage entre les dents supérieures et les dents inférieures, capacité à propulser la mandibule.

Deux examens radiologiques seront également demandés : une radio panoramique et une radio télé de profil.

Si il n’existe aucune contre-indication à vous appareiller, un nouveau rendez-vous sera fixé pour prendre les empreintes de vos dents. Celles-ci seront envoyées dans un laboratoire qui confectionnera votre orthèse sur mesure.

Plus ou moins 1 mois plus tard, l’orthèse sera placée.

A partir de ce moment des contrôles réguliers seront effectués.

Il se peut, pour certains patients, que l’on propose une chirurgie d’avancée maxillo-mandibulaire. Toutes les explications concernant cette chirurgie, vous seront données en consultation chez un chirurgien maxillo-facial, mais vous pouvez déjà visualiser sur l’animation jointe, en quoi elle consiste et l’effet positif qu’elle présente en terme d’élargissement des voies aériennes.

Partager cette page :